Protection de la
Biodiversité

 

o LIGUE ROC

o BIODIVERSITÉ

o FAUNE SAUVAGE
     
Espèces sauvages
     Milieux naturels

o NON-CHASSEUR

o ANIMAL SENSIBLE

o CHASSE

o POUR LES JEUNES

o ACTUALITÉS
     Communiqués
     A l'affiche

o SOUTENIR ET AGIR


Qu’est-ce que la biodiversité ?
Effet de serre et biodiversité
La biodiversité en danger
Pourquoi préserver la biodiversité ?
Les propositions de la Ligue ROC

GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT
Mode d'emploi
La Biodiversité sujet essentiel
Bilan du Groupe 2 biodiversité
Table ronde finale

ENSEMBLE POUR LA BIODIVERSITE
Ouverture Biodiversite2012.org
Adresse aux élus (T1)
Manifeste pour la biodiversité (T2)
L'humanité, espèce menacée (T3)
Ouverture Biodiversite2007.org (T4)
Ensemble pour la biodiversite - Assises au Sénat (T5)



Qu’est-ce que la biodiversité ?

Le grand scientifique américain, Edward O. Wilson, considéré comme l’inventeur du mot biodiversity, en donne la définition suivante : « la totalité de toutes les variations de tout le vivant »
Selon les scientifiques, la biodiversité est la dynamique des interactions dans des milieux en changement. Elle se décline en diversité écologique (les milieux ), diversité spécifique (les espèces), et diversité génétique.

Cette définition met en évidence deux notions essentielles :

  1. la biodiversité c’est « tout le vivant » , donc l’homme en fait partie.
  2. la biodiversité c’est la dynamique des interactions. Or si l’on parle maintenant autant de biodiversité, c’est bien à cause d’interactions essentielles dont celles causées par nos activités.

Cette définition nous enseigne que protéger la nature c’est protéger la capacité d’adaptation du vivant. Il faut avoir en mémoire que pour une espèce qui disparaît de nombreuses interactions disparaissent. Supprimer une espèce c’est donc changer le cours des choses, une atteinte à la liberté qu’a le monde de se déployer ( Jacques Blondel- CNRS lors de la Conférence de Paris sur la biodiversité en janvier 2005).

La biodiversité est un concept scientifique mais c’est également du concret, elle inclut en effet :

  • des valeurs morales, esthétiques et culturelles. C’est l’animal qui a le droit de vivre ou le paysage que l’on admire.
  • des productions de biens tels que nourriture, bois, textiles, médicaments. C’est la variété de nos fromages ou 70% de certains de nos médicaments des plus importants.
  • des équilibres globaux et différents phénomènes comme la pollinisation, la qualité des eaux, la fertilité des sols, la protection contre les maladies. Dans une région himalayenne on a dû réintroduire des insectes pollinisateurs pour maintenir la production de fruits. En France 75% des rivières sont polluées par les pesticides.